AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour, bonsoir les amis Le forum à ré-ouvert ses portes le 1 /12 / 2016
News du 03/03 /01: Une nouvelle intrigue est enfin dévoilée =>Rejoindre le sujet
News du 04/03 /01:Rp commun au Rising Moon pour tous les surnaturels =>Rejoindre le sujet
Forum déconseillé aux moins de 16 ans
News du 20 /02 : Les membres du mois de Février viennent d'être élu Smile

News du 06/03 /01:Recensement des joueurs actifs=>Répondre au recensement
News du 15 /04 :Salem recherche une équipe administrative pour repartir à l'aventure !!!
N'hésitez pas à nous mettre un petit mot sur notre publicité sur Pub Rpg Design PRD
Vous pouvez aussi voter sur nos différents Top-Sites !
Merci à tous de vous impliquer autant dans la vie du forum mes chéris !
AVIS DE RECHERCHE
Nous recherchons activement des chasseurs, des sorciers et des vampires
Ils sont en sous nombre et aimeraient bien avoir de nouveaux amis avec qui jouer !

Partagez| .

Savoir avouer sa défaite (PV Rada)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Citoyens
Messages : 68

MessageSujet: Savoir avouer sa défaite (PV Rada) Dim 8 Jan - 19:29

C'était censé être une super soirée, le genre de soirée qu'on oublie pas, qu'on passe avec ses collègues et pour laquelle il n'y a aucun soucie. Ce soir là Nick avait accepter de venir boire un verre avec les autres flics de la criminelle. Pourtant il ne les appréciait pas, mais bon il voulait essayer de briser la glace, de passer à autres choses. Si il aurait sut, il serait rester chez lui...

La soirée avait déjà mal commencer, il se faisait royalement chier, il avait même hésité à envoyer un texto à Moira, mais il ne voulait pas l'ennuyer avec ça. Cette soirée était réserver à la criminelle, et soit disant il ne fallait pas ramener d'autres flics dans les lieux...Mais bon, Nick devait admettre que cette règle était stupide. Il avait but un verre de bière et le reste c'était du soda. Il n'aimait pas l'alcool, il en buvait de temps en temps mais c'était surtout des soda ou des boissons énergisantes. Puis une jeune demoiselle était venue a sa rencontre, il avait été comme attirer par elle. Ce fut au bout de deux heures de discussions dont il ne se souvenait presque plus qu'elle lui proposa de sortir. Le jeune flic accepta, se disant qu'elle voulait surement parler tranquille sans avoir besoin de hurler. Arriver dehors, ils marchèrent tranquillement quand elle le fixa fortement, il sentit comme un mal de crane. Il grimaça et se sentit soudainement très lourds et il fonctionnait au ralentie. Ses yeux changèrent de couleur s'assombrissant au fur et à mesure que la femme lui parlait. Elle plaqua sa main contre sa poitrine et le colla au mur. Elle approcha ses lèvres des siennes et l'embrassa. Nick se laissait faire, il ne pouvait pas réellement bouger. Puis quand elle relâcha ses lèvres, Nick retrouva une vision normal et tout le contrôle de son corps.

"Ok, heu stop, on arrête là..."

Il essaya de repousser la jeune femme, il avait la sensation qu'on venait de lui applatir la tête à coup de marteau, mais cela ne plut pas à la femme qui le fixa une nouvelle fois tentant de reprendre la domination mais ça ne marcha pas. Pourquoi ? Nick n'en savait rien. Surement la perte fraîche encore d'Elena. Ou le fait qu'il ne croyait pas aux vampires. Quand la femme vit que ça ne marchait pas, elle sortie ses crocs et le plaqua de toute ses forces contre le mur, enfonçant ses ongles dans la chair de la poitrine de Nick qui de douleur se mit à gémir, il essaya de la faire céder, mais plus il se débattait et plus en enfonçait ses ongles. Puis de sa main gauche qu'elle retira de la chemise ensanglanté du policier, elle vint lui faire pencher la tête sur le côté et sans somation elle enfonça ses crocs dans le cou bien vivant du jeune homme, qui cria de douleur...
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vampire
Messages : 161

MessageSujet: Re: Savoir avouer sa défaite (PV Rada) Lun 9 Jan - 22:33

Savoir avouer sa défaite
Nick & Rada



Une ruelle, au coeur de la nuit

Vampire ou démon qu'était elle vraiment, marchand au hasard de ses pas, elle ne sait depuis combien d'heures elle vagabonde sans aucun but. Il fait nuit noire et la foule a enfin disparu des rues. En la regardant là on pourrait la prendre pour une de ces éternelles gothiques humaines. Un maquillage plus foncé, ses lèvres de couleur sang, ses longs doigts pâles au travers de ces mitaines. Elle était habillée de manière contemporaine en cette douce soirée de brume.

Sa longue cape de velours couvrant toute sa silhouette de femme, seule le bruit de ses talons hauts résonnent sur les pavés, débouchant au bout d'une avenue, elle le ressentit comme un appel, sa bête s'extasiant, elle le chercha de ses yeux sombres et elle finit par le voir. La victime maintenue par un de ses congénères. Elle n'était pas encore visible aux yeux de la victime et poussa un feulement pour faire fuir l'assaillant. L'odeur acre de l’hémoglobine chatouillait ses narines de prédateur urbain.

Le regardant de loin , elle resta de longues minutes immobiles avant de venir à lui. La créature femelle avait fui reconnaissant la valeur de la créature qui venait d'interrompre son festin. Il se dégageait d'elle tellement de choses, elle était bien plus âgée que la plupart des Vampires qu'elle avait rencontrés. Originelle parmi les siens, elle avança rapidement jusqu'à lui, attirée par le liquide carmin qui s'échappait du torse de l'humain et de sa gorge. Elle glissa jusqu’à lui curieuse de voir au fond de ses pupilles dilatées, la mort venir le chercher doucement avec l'infime espoir de saisir l'instant du grand départ.

Il se dégageait ce parfum délicat provenant de son sang comme une ode au plaisir interdit, elle passa sa langue sur ses lèvres sentant poindre ses canines. Elle avait faim et avait bien du mal à se contrôler, un nouveau feulement animal s’échappa de ses lèvres, mais cette fois audible des oreilles humaines. Elle le scrutait avec la plus grande attention puis finit par se dissimuler dans l'ombre avant  de revenir près de lui, il venait de débarquer dans cette ville, elle en mettrait sa main à couper vu la peur qu'elle lisait en lui.

" Pauvre créature éphémère , tu es si fragile ! Je sens la vie s' éteindre en toi .... innocent festin .."

Rada approcha alors, elle était à s'y méprendre comme une humaine, son teint n'étant pas d'une pâleur morbide, habillée de la sorte elle semblait si désirable et innocente, ses cheveux remontaient dans une coiffure compliquée, cette longue jupe de satin apparaissant de temps en temps sous ses mouvements. Elle avança encore de quelques pas et finit par briser le silence.
" Souhaites-tu survivre à cette nuit ?

_________________

“Don’t be afraid, I’m going to give you the choice, I, never, had.”
La puissance du vampire tient à ce que personne ne croit à son existence....
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Citoyens
Messages : 68

MessageSujet: Re: Savoir avouer sa défaite (PV Rada) Lun 9 Jan - 22:54

Nick n'aurait surement pas dut aller à cette soirée, il était seul, Maritsa, sa mère, avait ramener les enfants à Philadelphie pour une semaine, et lui...bah lui, il avait dut rester ici, à se faire chier dans cette petite ville où la grande majorité des crimes restaient impunie par fautes de preuves. Il n'aurait pas dut accepter la compagnie de cette charmante demoiselle qui avait sembler l’envoûter dès le premier regard. Etait-il marquer "festin" sur son front ? Il n'y croyait pas...mais croire c'est voir non ?

Dans cette ruelle il sentit cette douleur qui le prenait à la poitrine, il sentait son poul s'accélérer, la chaleur de son corps augmenter, le stress se mettre à tourner à cent à l'heure. Il avait chaud, froid et avait du mal à tenir debout. Le jeune homme sentit ses forces s'en aller petit à petit au fur et à mesure que le sang coulait sur cette chemise blanche. Il ne portait qu'un t-shirt tout aussi blanc ensanglanté sous cette chemise à moitié déchiré maintenant, ses jambes ne tenaient presque plus, cela se voyait, on aurai dit un pantin dans les mains de cette suceuse de sang. Elle eut le temps de boire quelques gorgés quand soudain la femme le relâcha. Il tomba au sol d'un coup, le ds plaquer contre le mur. Le cou pendant sur le côté, il avait du mal à garder les yeux ouvert.

Cette silhouette devant lui, cette sensation que ce n'était pas finit, qu'il avait échanger un bourreau contre un autre, ne le rendait pas plus fort pour autant. Il tendit ses doigts sur le sol, comme si une partie de son corps souhaitait se battre, souhaitait prouver qu'il n'était pas en train de mourir. Il entendit ce feulement, comme un chat. Il fut prit d'un ricanement nerveux...Ses souvenirs se mélangeaient à la réalité....

Cette voix le fit se calmer. Il ferma les yeux essayant de comprendre ce qui se passait, mais il avait froid, il voulait dormir. Mais pas mourir. Quand elle lui demanda si il voulait vivre Nick eut une drôle de réponse :

"Je veux vivre...mais avec toi Elena...nous laisse pas...encore..."

Il finit par s'évanouir. La fièvre commençait à monter, signe que son corps combattait, signe qu'il ne voulait pas laissez tomber. Il perdait encore du sang. Le jeune homme portait autour du coup une médaille religieuse, mais pas d'argent et pas de croix, il aurait surement dut. Son portable vibra plusieurs fois et sortie de sa poche trop large pour le contenir dans cette position, dessus on voyait une photo montrant Nick et ses deux enfants, ainsi que "appel Mama"...surement pour que la fillette parle à son père, ou pour dire qu'ils étaient bien arrivé.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vampire
Messages : 161

MessageSujet: Re: Savoir avouer sa défaite (PV Rada) Mer 11 Jan - 21:52

Savoir avouer sa défaite
Nick & Rada



Une ruelle, au coeur de la nuit


La main blafarde de la créature se tendit saisissant brutalement le corps du Latino, son regard de braise se plongea littéralement dans le regard de Nick, elle sondait le tréfonds de son âme comme un ange de rédemption, alors qu'elle ne cherchait que l'occasion d’abréger ses souffrances. Sa bouche s’approchant dangereusement de la jugulaire déjà abîmée par le premier prédateur.

Rada était avide de saisir la vie du mortel et pourtant elle se retenait, caressant langoureusement la tête de l'humain. Le portable jailli de sa poche alors qu'elle épiait toujours avec un certain enthousiasme le repas qu'elle avait sous les yeux. Il l'appela Élena, elle ne comprenait pas les mots qui sortaient de sa bouche car pour elle, il n'avait qu'un sens futile. Son regard se posa alors sur la photo apparaissant sur le téléphone qui vibra de longues secondes avant de s'éteindre, elle susurra à son oreille curieuse de connaitre la réponse :

" As-tu des enfants petite friandise ? Comprends bien que de tes réponses s'accomplira mon châtiment Divin. Si tu meurs ce soir, tu vivras au travers de moi car je n'oublierais pas tes souvenirs ... "
L'une de ses mains courait à présent sur son torse et trempa dans le sang frais qui luisait aux travers de la chemise déchirée . Elle ne put refréner l'envie de goûter au nectar carmin et insidieusement nimba son index dans le liquide visqueux et le porta à ses lèvres qui se maculèrent de l'hémoglobine fraîche, elle lécha son doigt d'une manière presque obscène et émit un râle de plaisir.

" Déliceu..eux... supplice .... J'en veux encore !"
Le sang source de la vie, elle ressentit la chaleur réchauffait sa carcasse pourrissante. Le jour ou la mort viendrait la saisir, elle se transformerait en un tas de cendre en quelques secondes et serait soulever par les vents s'éparpillant instantanément. Magie diabolique qui lui a donné cette nouvelle vie, elle ne chérissait pas cette triste existence de vivre dans l'ombre. Elle regretterait toujours de ne plus jamais ressentir la chaleur des rayons de l'astre diurne, elle qui était pleine de vie n'était plus qu'un monstre de film d'horreur, une créature antique dernier vestige des siècles passé. Elle ne savait pas encore ce qu'elle ferait du mortel et pourtant elle le souleva de terre comme un fétu de paille et se déplaça rapidement jusqu’au cimetière. il délirait encore serrant dans sa main ensanglantée une photo.
" Qui est elle ? Pourquoi t'accroches tu à cette photographie...stupide"
Le vampire reposa le corps fragile de Nick sur l'herbe humide, elle devait décider de son sort avant que la minuterie des pelouses ne se met en route. Il restait trois heures tout au plus, elle se pencha donc sur Nick et chuchota à son oreille :
"Donne moi une seule raison de ne pas t'abandonner à ton triste sort ? Pourquoi devrais-je me battre pour sauver ton immonde carcasse de mortel !"

_________________

“Don’t be afraid, I’m going to give you the choice, I, never, had.”
La puissance du vampire tient à ce que personne ne croit à son existence....
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Citoyens
Messages : 68

MessageSujet: Re: Savoir avouer sa défaite (PV Rada) Mer 11 Jan - 22:46

Les yeux redevenue pratiquement normal, d'un noir ténébreux mais la grande majorité du temps allumé d'une étincelle de vie magnifique et envoûtante, un regard qui aurait put montrer à cette créature toute la joie de vivre de Nick si il n'était pas à deux doigts d'y passer. Le jeune homme lutta pour garder les yeux ouvert ne comprenant pas réellement ce qu'elle lui voulait, ni qui elle était. La seule chose à laquelle il pensait, et cela aurait put le surprendre, c'était Elena. Il la voyait...Belle, rayonnante, pleine de vie, dans cette longue et belle robe blanche typique des robes latino, pieds nue dans cette espèce d'auréole de lumière, ce sourire charmeur et enfantin, cette magie dans ses yeux vert émeraude et ce tint mâte. Ses cheveux long boucler qui virevoltait autour d'elle. Son rire...Cela faisait une éternité qu'il n'avait pas ré-entendus ce rire. Bon sang il se mit à sourire machinalement...Un sourire fin presque invisible. Lorsqu'il supplia Elena -qu'il confondait avec la jeune femme devant lui- de rester, son portable vibra et la photo de lui et de ses deux enfants se fit remarquer. Une belle photo de famille. Nick agenouillé dans l'herbe tenant debout un beau petit garçon brun aux yeux bleu habiller d'un petit t-shirt et d'un short qui apprenait à marcher et sur le dos du policier se tenait bien agripper une ravissante petite fille habiller d'un jean déchirer aux genoux, et d'un t-shirt au couleur de Philadelphie, ses longs cheveux noir ondulé lui donnait un air de fille des îles. Les trois avaient un sourire tout aussi rayonnant d'amour les uns que les autres...

"Kaï...Luca...leur faites pas de mal...pitié..."

Il gémit de douleur en sentant juste les doigts de la femme venir caresser son torse enflammer de douleur. Nick aurait bien crier mais il n'en avait plus la force. Il pencha sa tête sur le côté et serra fermement son portable comme si la photo de ses enfants pouvaient l'aider à tenir le coup. Il avait horriblement mal. Mais le pire, et c'était ce qui commença à l'inquiéter c'était le froid qui commençait à lui faire plus rien ressentir. Alors qu'elle lui parla encore il finit par s'évanouir.

Il ne sentit pas la femme l'emmener. Il ne sentit rien en faite, il était de plus en plus mal. Son front perlait de sueur à cause de la fièvre et le sang au niveau de son torse arrêtait petit à petit de saigner mais pas celui de son cou. En sentant l'herbe sur sa nuque il rouvrit légèrement ses yeux couleur corbeau. Il l'écouta et fit légèrement plus "lucide" :

"Ils sont ce que j'ai de plus chers...je dois tenir pour eux...ce sont que des bébés...ils sont trop jeunes...ils ont plus personne à part moi..."

NIck tenta de se redresser mais son torse le brûla tellement qu'il poussa un léger cris de douleur avant de se laisser s'abattre sur le sol. Il aurai eut envie de dire tellement de chose à cette femme. Comme quoi il devait aller à l'hopital, ou alors que si elle ne voulait pas l'aider qu'elle le laisse tranquille, qu'elle arrête de le fixer comme un morceau de viande. Ou tout simplement qu'elle faisait peur à voir et que si elle avait besoin de parler ou de manger il serait en mesure de l'aider dès qu'il irait mieux. Ouais Nick avait beau paraître totalement froid et "mauvais" par moment en vrai il avait le coeur sur la main. Quand elle lui demanda de lui donner une seule bonne raison, Nick ne sut quoi choisir. Il dit juste :

"Je dois vivre pour eux..."

Il avait juste envie de dormir, sans s'en rendre compte il finit par lâcher son téléphone qui tomba dans l'herbe. Il vibra de nouveau, à quatre reprise, toujours le même appel. Puis il s'éteignit encore. Nick avait de plus en plus de mal à respirer et le sang de son cou coulait encore recouvrant son épaule et tout le haut de cette chemise déchiré autrefois blanche. Le jeune homme voulait pas mourir, mais il aurait aimer revoir encore Elena. Comme quand ils étaient enfant...Il s'en souvenait. Il se revoyait torse nu, vêtue d'un simple jean appartenant à son frère, il était le plus petit, le plus frêle du quartier, celui qu'on faisait jouer en dernier, et pourtant ce soir d'été là, il avait jouer, Il avait tapé si fort dans la balle de base ball qu'elle avait atterrit au bout de la rue, laissant le temps à toute son équipe de remonter les points et de gagner facilement. Il avait courut levant les bras en l'air, il avait enfin gagner le respect de tous, et le coeur d'Elena. Elle avait rigoler et ils avaient passer toute la nuit à parler. Lui, lui racontant comment sa mère avait virer leur père et comment maintenant, âgé de 12 ans, il était heureux de ne plus jamais le revoir, et elle, lui racontant que malheureusement son père était toujours là...Nick lui avait fait une promesse, il la protégerait toujours. Elena avait d'abord était amusé de cette promesse par ce jeune garçon, puis elle était tomber amoureuse...Nick se réveilla en sursaut, il ne savait pas depuis combien de temps il s'était évanouit. Il vit la femme encore là. Le soleil n'était pas lever. Rien ne montrait le temps passer à repenser à ce souvenir fort...

"Qui êtes vous ?"
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vampire
Messages : 161

MessageSujet: Re: Savoir avouer sa défaite (PV Rada) Dim 22 Jan - 11:43

Savoir avouer sa défaite
Nick & Rada



Une ruelle, au coeur de la nuit


Complaisance et dévotion voilèrent les premiers mots qui vinrent à l'esprit de du vampire. La femme au teint pâle se pencha alors vers lui, elle ne savait pas si son envie de le réduire à néant faiblirait, mais les balbutiements de l'humain ne semblaient pas si anodins pour la créature buveuse de sang.
Son coeur ne faiblissait pas et on pouvait même dire qu'il luttait alors que le policier venait de prononcer deux prénoms. Elle se doutait qu'il s'agissait de personnes qui devaient être très importante pour le mortel. Rada observait en silence et vint alors une question inattendue.
"Qui êtes-vous ?"

Il était aux portes de la mort et voulait savoir qui serait son ange de la mort ! Rada eut un léger sourire et alors avec une certaine tendresse, elle souleva le menton de l'homme entre ses doigts long et froid. elle murmura laissant son accent d'ailleurs résonnaient aux oreilles du mourant " On me nomme Rada jeune mortel... Un prénom qui devrait te faire trembler de peur, mais tu auras de la chance car ce soir je suis d'humeur à t'épargner ! "

Le vampire pencha alors la nuque de Nick sur le côté et lécha la plaie sanguinolente de son cou refermant celle-ci par la sombre magie qui l'animait elle est les siens " Je te préviens, tu dois comprendre que je t'offre un cadeau mais que la prochaine fois que nos routes se croiseront ce ne sera peut-être pas le cas. je ne suis pas gardienne de l'humanité bien au contraire ...Je suis le croquemitaine qui terrifie les enfants, l'ombre dévorante de tes cauchemars...ne cherche jamais à me retrouver Nick Rayes !"

La langue du vampire se posa sur la plaie et sa langue lapa comme un fauve la plaie béante, les images se matérialisaient dans l'esprit de la jeune femme, elle n'avait aucun son mais la force des images ébranla le vampire. Rada acheva sa besogne refermant la morsure du cou. Elle pencha la tête sur le côté laissant ses boucles sombres caressaient le visage de Nick. Elle souleva alors la chemise en lambeau et observa les plaies.

" Tu survivras Inspecteur Rayes pour le meilleur ou pour le pire ! Ton cœur est fort !"

Il ne mourrait pas cette nuit elle en était certaine, elle arracha les manches de la chemise et créa un bandage de fortune comprimant les larges griffures. Elle avait encore faim mais l’absorption légère de sang éloignait un peu cette terrible sensation. Elle arracha alors un bout de son jupon noir et termina ses premiers soins. Elle ne savait pas si le flic se souviendrait exactement de cette nuit avec douceur, elle le souleva et le posa sur un banc de pierre sous un réverbère, il se trouvait non loin des demeures humaines à présent. Elle déposa un baiser chaste sur le front de Nick avant de retourner dans les ombres gardant un oeil sur lui, espérant qu'une âme douce et généreuse viendrait en aide.



_________________

“Don’t be afraid, I’m going to give you the choice, I, never, had.”
La puissance du vampire tient à ce que personne ne croit à son existence....
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Citoyens
Messages : 68

MessageSujet: Re: Savoir avouer sa défaite (PV Rada) Dim 22 Jan - 13:50

Nick avait du mal à garder les yeux ouvert. Quand il finit par lui demander qui elle était, elle se pencha sur lui, et durant quelques micro secondes, Nick crut qu'il allait mourir. Elle se présenta et lui dit qu'il devrait avoir peur d'elle, mais pourquoi ? Il ne comprenait pas réellement. Puis elle lui dit qu'elle allait l'épargner. Il eut un sourire moqueur. L'épargner ? Dans cet état ? Ouais, laissez le rire. Il grimaça quand elle tourna sa nuque et laissa juste échapper un :

"Pas ça..."

Il pensait qu'elle allait encore le mordre,mais non, elle le lécha. Cette sensation fut pire pour Nick qui ne comprit pas sur le coup. Il pensait qu'elle était une sorte de perverse qui aimait lécher les gens, les blessures et surement aller plus loin. Mais il n'était pas en état de combattre. Il sentit sa peau s'étirer et une brûlure mystérieuse lui recoller le cou en quelques secondes. Il soupira et grimaça, sentant ses yeux papillonner. A deux doigts de sombrer une fois de plus dans l'inconscience. Une force invisible le poussa à tenir bon. Cette force c'était Elena. Enfin il la voyait. Surement à cause de la fièvre...ou alors les pouvoirs de la ville de Salem, mais ça il n'y croyait pas. Elle était là, dans une robe blanche en dentelle, cette fameuse robe qui lui donnait un air de danseuse de flamenco. Il sourit idiotement et tendit sa main vers elle, alors que la femme parlait encore et lui disait qu'il ne devait pas la retrouver, qu'elle était le croquemitaine. Il la regarda baissant sa main et fit :

"Vous m'auriez tuer si c'était le cas...comment me connaissez vous ?"


Lui ne la connaissait pas. Il perdit une fois de plus connaissance, se perdant dans ses souvenirs. En se réveillant il voyait Elena danser derrière la femme, laissant ses pieds nu chasser les gouttes d'eau sur les brindilles d'herbes. Il regarda une fois de plus Rada. Que se passait-il ? Elle retira sa chemise et Nick essaya de se redresser, mais il poussa un gémissement de douleur qu'il avait réussit à retenir entre ses dents, ne poussant pas le cri de douleur qu'il aurait aimer émettre. Il souffla comme une femme enceinte en plein travail. Il avait du mal à garder les yeux ouvert. Elena lui sourit encore et s'approcha de Rada, elle se pencha au dessus d'elle pour voir ce qu'elle faisait. Elle avait un regard triste. Nick fit :

"C'est pas possible..."


Il parlait bien sur du fait qu'Elena pouvait être là, pouvait ressentir de la peine. Non, c'était incroyable, impossible. Même si il le souhaitait de tout son être, elle ne pouvait être là. Il voulut se lever alors que Rada terminer le bandage. Elle lui avait dit qu'il survivrait. Oui enfin pour ça, fallait qu'il se laisse faire. Le problème, c'est que Nick est borné. Quand elle le posa sur le banc. Il sentit le froid lui glacer le dos et le corps. Elena était encore là. Il ferma les yeux et la vampire l'embrassa sur le front avant de s'évanouir dans l'ombre. Nick rouvrit ses yeux chocolats et ne vit que l'obscurité devant lui. Il gémit de douleur et sentit les brûlures de ses plaies lui déchirer la peau malgré le bandage. C'était normal, il commençait à revenir à lui, l'état de choc était passer...Il ne voyait plus Elena...c'était surement ce qui lui manquait le plus...Il observa les maisons qui étaient devant lui, dans l'une d'elle se trouverait surement quelqu'un prêt à l'aider...mais après ? Nick n'était pas du genre bavard, que pourrait-il dire ? Qu'une femme aux dents pointue l'avait accoster, l'avait embrasser, puis mordue au cou pour ensuite essayer de lui arracher le coeur ? Non. Jamais. Il se laissa aller à fermer les yeux sur ce banc, ne trouvant pas la force de se lever...Mais ce courant d'air...cet air chaud vint une fois de plus lui caresser le haut de la tête, il rouvrit les yeux, Elena était devant lui. Un sourire angélique et sincère s'était dessiner sur le visage de Nick.

"Tu es là ?"

La jeune femme hocha la tête et l'aida à se relever. Bien entendue rien était réel, tout était dans la tête de Nick. Cette force d'avancer, ce courage, il le trouvait en elle. Dans ses souvenirs, dans ses photos, dans son amour. Une fois debout et malgré la douleur, il tenta d'avancer...mais complètement désorienté, il n'allait pas dans le bon sens et s'en alla de nouveau vers le cimetière...
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vampire
Messages : 161

MessageSujet: Re: Savoir avouer sa défaite (PV Rada) Mar 7 Mar - 21:30

Savoir avouer sa défaite
Nick & Rada



Une ruelle, au coeur de la nuit


Tac, Tac, Tac, le bruit des pas résonnaient dans la ruelle, sombre et glauque... Rada passa devant plusieurs bâtiments fermés et s'enfonçait un peu plus dans l'obscurité du lieu, Tac, Tac, Tac, ce sont des escaliers qu'elle descendait à présent pour parvenir au vieux cimetière elle ne pense plus à rien, juste à l'instant présent et à sa bonne action car oui pour une fois, elle a fait preuve humanité .
Rada s’arrêtait brutalement, avait elle crut entendre un bruit, une voix? Qui sait? Arrivée au deuxième escalier l'odeur du lieu laisse présager la présence d'autres membres de sa race. Rada reprenait sa marche quand soudain l'odeur enivrante du sang affola à nouveau sa faim, tordant nerveusement ses mains et frappant de son talon le sol, elle fit volte-face :
"Est tu comme ses idiots de moutons à revenir vers la mort espérant qu'elle te rejette une seconde fois ? Je ne suis pas ton Elena alors dégage de cet endroit et va rejoindre la lumière !

Rada était en colère et repoussa le mortel un peu sèchement, elle fixait Nick d'un regard mauvais et pourtant au fond elle ne pouvait pas lui en vouloir car il ne semblait pas être dans son état normal. Le choc et la peur avait semble-il éveiller une douleur ancienne chez l'humain qui délirait encore de plus belle.*Il rit?...Ou c’était mon imagination?*
Rada le regardait, curieuse de savoir pourquoi il se mettait à rire tel un dément. Elle entendait quelques chuchotements, mais n'arrivait pas à savoir ce que l'humain était en train de dire à sa vision… Il avait l’air tellement désemparé…il devait en cacher des choses dans cette petite tête. Rada observait l'humain et de ses deux mains maintenait Nick face à elle l'empêchant de faire un pas de plus et le secoua " Oh tu m'entends celle que tu vois n'existe pas, tu délires mon petit chat désolé de te brusquer mais si tu continues comme ça tu vas devenir fou ou encore pire !"
À ses derniers mots, le vampire semblait s'adoucir, comme pour le convaincre de l'écouter. Pourtant ce n'était pas vraiment ses affaires ce qu’il faisait, ça ne changerait rien à sa vie, la sienne était déjà assez étrange comme ça. *On dirait que, maintenant que je l’ai vue, je ne veux pas partir et le laisser faire sa C’est stupide! Comment quelqu’un peut en arriver jusque-là? *
Rada croisait à présent ses bras comme pour appuyer le fait qu'elle ne bougerait pas de là.


_________________

“Don’t be afraid, I’m going to give you the choice, I, never, had.”
La puissance du vampire tient à ce que personne ne croit à son existence....
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Citoyens
Messages : 68

MessageSujet: Re: Savoir avouer sa défaite (PV Rada) Dim 26 Mar - 12:43

De cette nuit noire, Nick n'en garderait surement aucun souvenir, mis à part des vêtements déchirés et de sacrée bleus. Cependant, pour le moment il n'arrivait pas à penser à quoi que se soit, il ne voyait que le fantôme de sa meilleure amie, de sa fiancée et de la mère de ses enfants. Cette jeune femme qui avait grandit à ses côtés et qui l'avait tellement aider tout comme lui l'avait protéger et encourager malgré la maladie. Il ne croyait qu'en elle et avançait droit devant lui. Cependant son délire le menait droit vers une mort certaine. D'autres créatures étaient dans le coin et même si Rada était du genre "ange gardien", d'autres se ferrait un plaisir de boire le sang frais et chaud de ce jeune flic. Il fut stopper par une personne qu'il pensait être Elena. Un sourire béat sur les lèvres, il ne l'écouta pas et lui murmurant de manière très compliquer vu dans l'état qu'il était :

"Elena, mi amor, tu es revenue...vient on rentre, faut que tu vois les enfants. Ils te réclament tout les jours. J'ai besoin de toi..."

Cependant ce n'était pas Elena. Quand Rada reprit la parole après l'avoir vus rire à son imagination, il se sentit tituber et avoir du mal à rester debout. Elle lui dit qu'il délirait et que Elena n'existait pas, ou plutôt qu'elle n'existait plus. Nick la regarda et lui dit :

"Laisse moi y croire...Elle doit revenir...Elle le doit."

Sauf que cela était impossible. Il s'appuya contre un mûr et souffla. Il voulait revoir cet être fantomatique qui l'avait envouter durant quelques minutes, il voulait se revoir avec elle. Il ne savait pas trop comment agir, ni comment faire. Il n'avait pas la force de rentrer chez lui, mais visiblement si il restait là, il mourrait. Il se disait qu'au moins ses enfants vivraient avec sa mère et qu'ils auraient une vie meilleure, car des enfants de flics ce n'étaient pas non plus la meilleure vie, enfin il doutait de tout. Il doutait même de la vie. De son envie de vivre. A quoi cela servait-il ? Il retira son beau sourire et dit :

"Je dois rentrer chez moi..."

Mais le soucie c'était que tout était flou dans sa tête, il n'arrivait pas à retrouver son chemin. Il ne se retrouvait plus. Sa visions se faisait double à cause du sang perdue et sa démarche faisait penser à celle d'un homme bourré.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Savoir avouer sa défaite (PV Rada)

Revenir en haut Aller en bas

Savoir avouer sa défaite (PV Rada)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALEM  :: La ville :: Sud de Salem :: Avenues et rues-